Lutte contre la maladie du sommeil dans la République démocratique du Congo: initiatives allemandes contre la maladie mortelle

Le 3 Septembre 2014, l'Ambassadeur allemand S.E. Dr. Wolfgang Manig a reçu Monsieur Dr. Ulrich Madeja, responsable du département "Accès aux médicaments dans la Compagnie  Bayer HealthCare Pharmaceuticals". La société pharmaceutique et chimique allemande Bayer est un cosignataire de la Déclaration de Londres sur les maladies tropicales négligées de 2012, un programme soutenu par l'Organisation mondiale de la Santé (OMS) pour éradiquer les maladies tropicales négligées. Les objectifs de la Déclaration de Londres sont l’élimination d'ici à 2020 de la maladie du sommeil africaine (THA, Tripianosomiase humaine africaine)  dont la République démocratique du Congo est particulièrement touchée. La banque de développement allemande KfW soutient pour le compte du Ministère fédéral allemand de l'éducation et de la recherche ce que l'on appelle des «Partenariats de développement de produits» (PDP) pour la recherche et le développement de médicaments et de vaccins dans la lutte contre les maladies négligées. L'interaction de l'industrie privée allemande et de l'État allemand dans la lutte contre la maladie du sommeil en est un exemple. L'Ambassadeur Dr Manig s'est félicité de cette coopération et a promis le soutien de l'Ambassade au Directeur Pays de la KfW et au Dr Madeja dans la mise en réseau des dirigeants du programme national de lutte contre la maladie du sommeil de la RD Congo. Grâce à cette coopération, la lutte contre cette maladie mortelle sera intensifiée en RDC.

Depuis  déjà 2002, la société  Bayer a soutenu l'OMS dans la lutte contre la THA. Depuis 2009, selon le Dr Madeja lors de son entretien avec  l'ambassadeur allemand Dr. Manig, la société a mis gratuitement à la disposition de l’OMS un medicament à base  de Nifurtimox et a soutenu le financement des équipes médicales mobiles d'intervention. Celles-ci voyagent dans les régions du pays particulièrement touchées par la THA, examinent en détail la population et envoient au traitement les personnes affectées.

Pour obtenir une vision actuelle de la situation, le Dr Madeja a visité des hôpitaux à Kinshasa, à  Bandundu Ville et à Mushie en plus des équipes mobiles dans les villages Ngantoko et Kutumpy, dans la province de Bandundu.

Il a été accompagné du journaliste, photographe et cinéaste Mathais Boem, qui réalisait aussi bien un reportage qu’un film sur le travail des équipes d’intervention mobiles.

Lutte contre la maladie du sommeil dans la RDC

Labor