Les Johanniter apportent leur assistance aux déplacées dans le Nord-Kivu


Avec plus d’un million d’euros

le Ministère des Affaires Étrangères d’Allemagne finance actuellement deux projets de Johanniter International Assistance  dans la province du Nord-Kivu située dans l’est de la République démocratique du Congo. Les Johanniter assurent les soins de santé auprès des déplacées et œuvrent à une amélioration de la situation dans leurs régions d’origine. Récemment, Dr. Christian Becker, premier secrétaire de l’Ambassade à Kinshasa depuis Juillet 2014 et responsable de l’aide humanitaire en République démocratique du Congo, s’est rendu sur place à Masisi et à Rushuru pour s’informer sur les projets en cours. Christian Becker Agrandir l'image (© Christian Becker)

Dans les régions Rutshuru et Nyiragongo, les Johanniter approvisionnent chaque mois cinq centres de santé en médicaments et matériels médicaux requis d’urgence et rénovent des bâtiments et installations sanitaires. Grâce aux formations spéciales dispensées aux collaborateurs, les personnes âgées, personnes handicapées, victimes de violences sexuelles, personnes atteintes du VIH et personnes souffrant de problèmes psychiques ont notamment accès aux soins médicaux de base. « Tant que nous œuvrons à l’amélioration de la situation dans leurs régions d’origine, nous soutenons également les formations sanitaires dans les camps de réfugiés Mugunga I et III », résume Giampiero Baldassarri, coordinateur de programme et chef de mission de Johanniter en République démocratique du Congo, au sujet des mesures d’aide. Le Ministère allemand des Affaires Étrangères finance ce projet de 11 mois jusqu’en avril 2015 avec environ 500.000 euros.

L’eau propre signifie la vie

Dans la région de Masisi, les Johanniter assurent également l’accès à l’eau propre, outre les soins médicaux de base à la population. « L’eau sale est l’une des causes les plus fréquentes de maladies diarrhéiques dans la région », explique Baldassarri. Dans 40 communes, 40 sources naturelles d’eau potable sont bordées et enchâssées et sont ainsi protégées contre les contaminations, par ex. celles dues aux animaux. Un Comité de gestion de l’eau composé de douze personnes est respectivement fondé par zone sanitaire. Les membres bénéficient d’une formation de trois jours sur la maintenance autonome des sources d’eau potable et reçoivent en fin de formation les outils et matériels nécessaires à cela. À l’avenir, 40.000 personnes pourront ainsi boire de l’eau propre sans craindre de tomber malades. Le Ministère des Affaires Étrangères d’Allemagne finance le projet sur une période d’un an avec plus de 550.000 euros. Le projet dure jusqu’au 15 octobre 2014.

Intervention de longue durée

Depuis plusieurs années, les Johanniter réalisent avec succès différents projets d’aide d’urgence et des projets d’aide transitoire et d’urgence axés sur le développement dans la région du Nord-Kivu. Le principal accent de ces projets est placé sur les soins médicaux de base ainsi que sur l’approvisionnement en eau et l’assainissement. Depuis juillet 2012, les Johanniter s’engagent activement dans les soins médicaux et sanitaires aux personnes déplacées à l’intérieur de leur propre pays dans le camp de réfugiés Mugunga III ainsi que, depuis janvier 2013, dans les camps de Mugunga I et Lac Vert. Dans la zone sanitaire de Masisi, les Johanniter ont également pris en charge, au cours des dernières années, les soins médicaux et psychosociaux aux survivants de violences sexuelles.

Christian Becker Agrandir l'image (© Christian Becker)

 

Assistance aux déplacées dans le Nord-Kivu

Christian Becker