Le projet social congolais "Petite Flamme" a reçu le Prix de la dignité humaine

Agrandir l'image Pour la sixième fois, le Prix Roland Berger de la dignité humaine a été octroyé à Berlin. Au centre de la cérémonie de remise des prix de cette année a été, à cause de l’actualité récente, la question des réfugiés. Le ministre allemand des Affaires Etrangères a prononcé l’éloge et ensemble avec l'ancien président de la Commission européenne Prof. Dr. Romano Prodi, membre du comité d’attribution des prix de la Fondation Roland Berger et le donateur Prof. Dr. h.c. Roland Berger, il décerna les prix aux gagnants.

Parmi les trois lauréats, il y a eu le projet de l'école congolais "Petite Flamme", que le ministre des Affaires étrangères Frank-Walter Steinmeier a introduit lors de la cérémonie de remise des prix avec les mots suivants:

"La troisième organisation que nous honorons aujourd'hui, se consacre à assurer que les gens ne doivent pas devenir des réfugiés. Le projet social « Petite Flamme "en RDC permet à des centaines d'enfants des bidonvilles de Kinshasa de fréquenter l'école. Fondé par le Mouvement chrétien des Focolari sous la direction de la théologienne Monika-Maria Wolff, ce projet de l'école a commencé il y a environ 20 ans, d'abord avec 25 enfants dans le bâtiment  pillé d’une école. Aujourd'hui, "Petite Flamme"  exploite des écoles avec 2.200 élèves dans les bidonvilles de Kinshasa et de ses environs. Ces écoles donnent alors á ces enfants l’accès au bien qui leur offre les plus grandes opportunités : l’éducation. Elles leur donnent l'espoir d'un avenir meilleur – chez eux à la maison, dans leur propre pays !"

L’Ambassadeur Dr. Wolfgang Manig a invité le personnel du projet social "Petite Flamme" à l’Ambassade d’Allemagne à Kinshasa pour suivre en direct par internet la cérémonie de remise des prix.