Négociations intergouvernementales à Kinshasa

Les négociations entre le gouvernement de la République démocratique du Congo et la République fédérale d'Allemagne ont eu lieu du 1er au  3 Décembre 2014 à Kinshasa, dans la République Démocratique du Congo. Des fonds pour un total de 45 millions d'euros ont été promis pour la poursuite de la coopération bilatérale au développement.

La coopération au développement avec la RDC continue de se concentrer sur les priorités de la protection et l'utilisation durable des ressources naturelles, le développement économique durable par la microfinance et sur l'approvisionnement en eau potable et l'assainissement de l’eau.

En outre, l'Allemagne apporte une contribution significative à la stabilisation de l'est du Congo. Avec le « Fonds pour la Paix », les projets d'infrastructure avec usage intensif de main-d'œuvre  et des activités dans le secteur agricole sont menés. En conséquence, des revenus à court terme pour les personnes touchées par le conflit peuvent être générés. Dans la séquence, les cycles économiques sont ravivés. L'Allemagne a également promis  dans le cadre des négociations intergouvernementales € 20.000.000  supplémentaires pour le Fonds pour la paix et va s’intégrer pleinement dans la stratégie de stabilisation de la MONUSCO, la plus importante mission de maintien de la paix de l'ONU.

L’accent « Les microfinances » sera à l'avenir développé vers une priorité «  développement économique durable ». Ici, aussi, la stimulation des cycles économiques locaux dans les régions en crise est dans le premier plan.

Allemagne a rendu hommage aux succès obtenus à ce jour, en particulier dans les domaines de l'approvisionnement en eau et de la transparence et de la certification dans le secteur extractif. L'amélioration de la situation de sécurité dans certaines régions à l'est du pays après la victoire militaire sur le groupe rebelle M23 et l'engagement du gouvernement congolais à mettre en œuvre la stratégie de stabilisation de la mission de maintien de la paix de l'ONU, la MONUSCO, ont également été très positivement soulignés.

Dans le même temps, cependant, l'Allemagne  a mis en garde pour que les efforts pour ramener la paix dans l'est du Congo puissent être considérablement renforcés du côté congolais. Des éléments de base du dialogue ouvert et constructif mais critique, étaient les thèmes de la lutte contre la corruption, les droits humains et la sécurité juridique. Il y a encore un besoin très significatif d’amélioration.

En outre, le gouvernement fédéral allemand  a appelé le gouvernement congolais à intensifier ses efforts pour lutter contre le braconnage et l'abattage illégal du bois  et à se conformer aux obligations internationales de protéger le Parc National des Virunga, patrimoine mondial de l'UNESCO, contre une exploitation imminente de pétrole.

En outre, le gouvernement allemand a appelé le gouvernement congolais à intensifier ses efforts pour lutter contre le braconnage et l'abattage illégal du bois et à se conformer aux obligations internationales de protéger le Parc National des Virunga, patrimoine mondial de l'UNESCO, contre une exploitation imminente de pétrole.

Négociations intergouvernementales a Kinshasa