Christoph Strässer visite les Provinces Nord-Kivu et Kinshasa

Le Délégué du Gouvernement Allemand à la politique des Droits de l’Homme et à l’Aide Humanitaire, Christoph Strässer, s’est rendu du 25 au 29 avril 2014 dans les Provinces du Nord-Kivu et de Kinshasa. M. Strässer s’est informé là-bas sur les projets humanitaires des organisations allemandes et internationales, sur le projet de protection des victimes de violence sexuelle et sur la situation des Droits de l’Homme en RDC. Il s’est fait expliquer par le Chef de la Monusco, M. Martin Kobler, et par le commandant des forces des Nations Unies au Congo, le Général Alberto dos Santos,  la situation actuelle politique et de sécurité dans l’Est de la RDC.

M. Strässer s’est montré particulièrement impressionné par les organisations allemandes « Johanniter Unfallhilfe » et « Welthungerhilfe ».

Pendant son séjour, M. Strässer a rencontré le Ministre des Affaires Sociales et Humanitaires, M. Charles Nawej Mundele, le Vice-Gouverneur de la Province du Nord-Kivu, le Directeur de la prison centrale de Kinshasa, les représentants des organisations de droit de l’homme « Voix des Sans-Voix » et ASHADO ainsi que le chef du bureau des Nations-Unies pour les Droits de l’Homme, M. Scott Campbell. A Goma, M. Strässer a eu un entretien avec le Recteur et les enseignants de l’Université Libre des Pays des Grands Lacs.

Christoph Strässer s’est plaint du nombre toujours très élevé de délits sexuels perpétrés par éléments des services congolais de sécurité. Selon ses dires, l’État congolais doit s’engager ici, pour faire  finir l’impunité, mais aussi pour protéger les victimes de la violence sexuelle. L’unité de la police congolaise de Goma, financée et équipée par l’Allemagne, chez qui les femmes et les enfants maltraités peuvent s’adresser,  est un premier pas importants ;  d’autres devraient suivre. A l’hôpital «  Heal Africa » de Goma, il a réclamé aussi à la société congolaise, de ne pas stigmatiser les victimes de violence sexuelle, mais de les accueillir dans la communauté.

Lors de son entretien avec le ministre Nawej et dans conférence de presse terminale, M. Strässer a assuré, que l’Allemagne sera aussi dans le futur aux cotés de la République Démocratique du Congo avec le soutien pour l’amélioration de la situation des droits de l’homme et pour venir à bout de la situation de l’urgence humanitaire. En même temps, M. Strässer a appelé au gouvernement congolais d’assumer sa responsabilité et tout faire pour protéger les droits de l’homme et prévenir les catastrophes humanitaires.

L’Allemagne a octroyé en 2013 plus de 12 millions d’Euro d’aide humanitaire. Récemment en avril le gouvernement allemand a mis à la disposition de la RDC 1,5 millions d’Euro pour soulager la misère des personnes de la République Centrafricaine ayant fui dans la province de l’Equateur.

Appel pour les Droits de l'Homme

Ambassade d'Allemagne