Le sujet du jour - www.deutschland.de

Newsfeed

22 juin 2017 22:01

Une vie sans déchets

Vendredi, juin 23, 2017 - 00:01
Vivre sans produire de déchets est difficile mais possible : plus d’emballages en plastique, plus de gobelets en carton. Deux familles montrent l’exemple et donnent des conseils pratiques.

 Allemagne. Une vie sans déchets – est-ce une utopie ? A l’ère du commerce sur internet, de l’utilisation des emballages plastiques on paraît en être très éloigné. En Allemagne, chaque habitant produit plus de 600 kilos de déchets par an. C’est beaucoup plus que la moyenne en Union européenne qui est d’environ 474 kilos par habitant. 

Parallèlement, il y a un mouvement qui incite à produire moins de déchets, à acheter directement au producteur, à utiliser des sacs en tissus plutôt qu’en plastique et à faire un compost dans son jardin. La tendance zéro déchet suit six règles : refuser, réduire, réutiliser, réparer, recycler, composter.

Donner l’exemple

Deux familles montrent comment, même avec des enfants, il est possible de vivre en ne produisant presque pas de déchets. « En ne produisant aucun déchet nous espérons gagner du temps, avoir une meilleure qualité de vie, laisser une empreinte carbone plus légère, être en meilleure santé et faire des économies » explique par exemple la « Zero Waste Familie », une famille avec trois enfants à Bruckmüll en Bavière.

Sur son blog simplyzero.de, une famille de Cologne parle de ses expériences. C’est ainsi que Verena Klaus n’utilise plus dans sa salle de bain qu’un petit morceau de savon à l’huile d’olive, une brosse à dents en bois, du dentifrice en poudre et de l’huile de coco pour se démaquiller. Pour son shampoing, elle délaye de la farine de seigle dans de l’eau tiède, pour son déodorant elle utilise du bicarbonate, de l’amidon et de l’huile de coco et pour son fard à paupières de la cannelle, du cacao et du curcuma.

Trois conseils pour produire moins de déchets

  • Laisser repousser les légumes : les pommes de terre dans le bac du réfrigérateur germent, les oignons ont séché ? dans aucun cas ne le mettre à la poubelle. Les oignons repoussent si on les met dans un verre d’eau, les pommes de terre peuvent être plantées tout d’abord dans un pot de fleurs puis pousser ensuite dans le jardin et donner après de nombreuses pommes de terre nouvelles.
  • Faire soi-même la cuisine plutôt que commander des plats préparés : des pâtes dans un emballage en polystyrène avec des couverts et des serviettes jetables – les repas livrés à domicile causent beaucoup de déchets. Il est préférable d’acheter des pâtes et de les accommoder avec des tomates achetées au marché ou cultivées sur le balcon, des herbes fraîches et des épices. Et c’est bien meilleur ! Si l’on ne peut pas faire autrement, il vaut mieux aller au restaurant plutôt que se faire livrer un repas. 
  •  Acheter en vrac : Dans de nombreuses grandes villes il y a entre-temps des magasins qui vendent des aliments sans emballage. Le fromage, le riz et les yaourts sont tout simplement mis dans les récipients réutilisables que l’on a apportés.

@ www.deutschland.de

Le sujet du jour - www.deutschland.de

deutschland.de

Tendances et perspectives

L’immigration, la révolution numérique, la tendance à partager plutôt qu’à posséder, une nouvelle décontraction dans les affaires : de nombreux facteurs font que la vie change en Allemagne. Avec le nouveau dossier « Tendances et perspectives » du nouveau numéro de « DE Magazin Deutschland » et sur deutschland.de, découvrez l’impact des évolutions actuelles sur la société et la vie en Allemagne. En outre dans ce numéro : un reportage sur la redécouverte de la forêt allemande et sur le travail au quotidien de l’océanographe des profondeurs Antje Boetius.


deutschland.de

Vidéothèque actuelle sur deutschland.de