#RumoursAboutGermany

Attention ! Les passeurs ne sont pas une source d’information fiable sur la situation en Europe, ce sont des criminels !

Ils propagent volontairement des rumeurs et de fausses informations pour pousser les personnes à prendre la route, dangereuse, de l’Europe.

Faire confiance aux passeurs, c’est risquer sa vie : chaque jour qui passe en donne de nouveaux et tristes exemples.

Les réfugiés ne peuvent pas choisir librement leur pays d’arrivée dans l’Union européenne. Selon le droit européen, toute personne qui entre sur le territoire sans visa valide doit s’enregistrer dans le premier pays dans lequel elle entre et y déposer sa demande d’asile. Si cette règle n’est pas respectée, et que la demande d’asile est déposée par exemple directement en Allemagne, le demandeur est reconduit dans le premier pays d’arrivée.

Les demandeurs d’asile déboutés sont reconduits à la frontière, se voient interdire l’entrée dans tout l’espace Schengen pour plusieurs années et doivent assumer eux‑mêmes les coûts de leur éloignement forcé.

Europäische Flüchtlingskrise 2016 Bild vergrößern Europäische Flüchtlingskrise 2016 – lange Warteschlange von Flüchtlingen (© picture alliance / dpa)

La plupart des réfugiés l’ignorent. C’est pourquoi l’Allemagne lance sa campagne d’information #RumoursAboutGermany :

-sur l’engagement de l’Allemagne pour combattre les causes de l’exode dans les pays d’origine et de transit et créer des perspectives pour rester sur place. Les personnes doivent bénéficier de meilleures perspectives chez eux.

- sur les fausses informations et les rumeurs, pour empêcher les personnes de prendre une décision fondée sur de mauvais renseignements et de prendre des risques.

- sur la situation concrète et juridique, aujourd’hui, en Allemagne et en Europe.

Ne faites pas confiance aux passeurs, ne risquez pas votre vie – informez‑vous !

Europäische Flüchtlingskrise 2016 Bild vergrößern Hunderte Flüchtlinge warten im alten Flughafengebäude von Athen (© picture alliance / dpa)

Modification du droit d’asile allemand : durcissement du droit d’asile en vigueur

Les nouvelles règles doivent raccourcir le temps de traitement des demandes d’asile, améliorer la répartition des réfugiés en Allemagne et faciliter les expulsions et les mesures d’éloignement forcé.

De plus, le regroupement familial est suspendu pendant les deux premières années de séjour pour les personnes qui bénéficient de la protection subsidiaire !

#RumoursAboutGermany

Europäische Flüchtlingskrise

Rumours about Germany

#RumoursAboutGermany – Tous les réfugiés et les immigrants clandestins obtiennent le droit d’asile en Allemagne ? Les réfugiés mineurs ont automatiquement le droit de rester ?

Faux ! Chaque cas particulier est examiné par les autorités compétentes. Tous ceux qui n’ont pas le droit de rester doivent quitter l’Allemagne. L’âge ne joue pas de rôle déterminant dans l’examen des dossiers. Les réfugiés mineurs n’ont aucune garantie de pouvoir rester en Allemagne ! Et très important : l’asile économique n’existe absolument pas en Allemagne !

#RumoursAboutGermany – Chacun reçoit le « Begrüßungsgeld », une allocation de bienvenue ?

Faux ! Contrairement aux rumeurs et aux fausses informations propagées par les passeurs, les réfugiés ne reçoivent pas automatiquement d’allocation de bienvenue à leur arrivée. Avec ce type de mensonges, les passeurs poussent volontairement d’innombrables personnes à risquer leur vie !

#‎RumoursAboutGermany‬ – L’anglais permet de se faire comprendre partout en Allemagne ?

Faux ! Dans la vie quotidienne, les administrations et la plupart des entreprises, on parle uniquement allemand.


#RumoursAboutGermany – Tous les réfugiés obtiennent un travail en Allemagne ? Tous ceux qui arrivent en Allemagne peuvent étudier à l’Université, avec ou sans titre de séjour ?

Faux ! Le gouvernement allemand ne fournit pas de travail aux réfugiés. Les réfugiés qui arrivent en Allemagne sans autorisation préalable doivent attendre un certain délai avant de pourvoir travailler. Ils doivent trouver un travail par leurs propres moyens. Le plus souvent, les réfugiés doivent patienter plusieurs années pour obtenir un permis de travail pour l’Allemagne. Les universités allemandes ne sont pas ouvertes à tous, l’accès est soumis à des restrictions.

#RumoursAboutGermany – Tous les réfugiés que je connais en Europe réussissent ?

Dans la plupart des cas, les réfugiés doivent dépenser toutes leurs économies ou même celles de leurs familles pour fuir en Europe. Le seul fait d’avoir rejoint l’Europe est souvent présenté comme un grand succès au pays, même si la réalité est bien différente. Beaucoup de réfugiés qui ne parlent pas allemand ou n’ont pas de formation restent au chômage.