Décès de Guido Westerwelle : hommage de Frank-Walter Steinmeier

Portrait von Guido Westerwelle Agrandir l'image (© Thomas Koehler/photothek.net) Le ministre fédéral des Affaires étrangères, M. Steinmeier, a déclaré à la suite du décès de son prédécesseur Guido Westerwelle aujourd’hui (18 mars) à Berlin : 

« Par sa disparition, Guido Westerwelle nous laisse dans un deuil profond. Nous avons perdu aujourd’hui un homme qui a marqué notre pays pendant toute une génération en tant que président du FDP, chef de l’opposition puis ministre des Affaires étrangères. Guido Westerwelle était un pur homme politique, un homme qui ne s’est jamais dérobé et qui a défendu ses convictions avec droiture, même dans les périodes difficiles.

Nous n’étions pas toujours d’accord, en politique intérieure et aussi parfois en politique étrangère. Mais nous pouvions toujours compter l’un sur l’autre. Guido Westerwelle tenait sa parole et ses engagements, même si cela pouvait provoquer des étincelles dans les débats politiques. C’est pourquoi je l’estimais beaucoup. Il avait de l’assurance et est toujours resté fidèle à ses valeurs.

Guido Westerwelle représente une Allemagne libérale, ouverte au monde et fermement ancrée dans la communauté internationale. Par ses efforts pour maintenir une Allemagne et une Europe pacifique et civile, il était un vrai patriote.

Guido Westerwelle a toujours été un battant, même dans sa dernière lutte, aujourd’hui perdue. En laissant le grand public y prendre part, il a insufflé du courage et de la force à beaucoup d’entre nous.

Mes pensées et ma sympathie vont à son conjoint Michael Mronz, sa famille ainsi que ses amis. Nous leur souhaitons de trouver force et réconfort durant cette épreuve.

Guido Westerwelle va nous manquer, à nous et à l’Allemagne. »