Le ministre des Affaires étrangères, Frank Walter Steinmeier, à la suite de la disparition de Walter Scheel

Walter Scheel Agrandir l'image (© Bundesregierung Lothar Schaak)

À la suite de la disparition de Walter Scheel, le ministre des Affaires étrangères, Frank‑Walter Steinmeier, a fait aujourd’hui 24 août la déclaration suivante : 

« C’est avec tristesse que j’ai appris le décès de Walter Scheel.

Le ministère fédéral des Affaires étrangères est endeuillé par la disparition d’un ancien ministre allemand des Affaires étrangères.
Walter Scheel s’est éteint après une longue vie bien remplie.

C’est une grande figure de la politique des premières décennies de la jeune République fédérale d’Allemagne qui nous a quittés.

Walter Scheel a fortement marqué la politique étrangère de l’Allemagne de son empreinte en des temps difficiles, en tant que ministre des Affaires étrangères et président fédéral, alors que le rideau de fer divisait l’Allemagne.

Dans la coalition socio-libérale sous Willy Brandt, il a été l’un des précurseurs de la politique allemande d’ouverture à l’Est. Les accords avec l’Union soviétique et la Pologne, auxquels il a participé en tant que négociateur et responsable, ainsi que les autres traités avec l’Est ont posé des jalons historiques dans la politique allemande de détente, conduit à la réunification de l’Allemagne et mis fin à la division de l’Europe.

Walter Scheel a rendu d’éminents services à notre pays.

Nous rendons hommage à un homme qui s’est distingué pendant des décennies par son action inlassable au service de la paix et de la liberté et dont le souvenir restera dans les mémoires. »

Le ministre des Affaires étrangères, Frank Walter Steinmeier, à la suite de la disparition de Walter Scheel

Auswärtiges Amt Berlin